Warner Bros. Studio Tour : The Making of Harry Potter !

J’avais tellement hâte d’écrire cet article ! Et tellement hâte d’aller à ces studios… J’ai enfin pu réaliser mon rêve de petite fille : être acceptée à Poudlard. Ou presque. Quel fan invétéré d’Harry Potter n’a jamais entendu parler de ces studios ? C’était la raison pour laquelle nous étions à Londres. D’ailleurs, si vous n’avez pas vu mon article sur notre séjour, c’est par ici) ! J’avais envie d’écrire cet article pour vous dire comment je me suis rendue aux studios, et surtout vous donner mon ressenti ! Bon, d’accord, pour vous montrer un peu de photos aussi… 

Ce qu’il faut savoir, c’est que pour s’y rendre, vous avez plusieurs choix. D’abord, vous avez la formule « tout compris », avec la place et la navette depuis Londres (plus le retour). Puis, vous pouvez vous y rendre en voiture, il y a un parking prévu à cet effet. Enfin, vous pouvez y aller en train. Chose que l’on a fait. En terme de tarifs, je dirais que c’est kiffe-kiffe. Cependant, le plus gros avantage, c’est que vous décidez de l’heure à laquelle vous partez. On avait envie de prendre notre temps, de profiter de ce spectacle, on ne voulait pas se presser en pensant à notre bus de retour. Si vous le souhaitez, vous pouvez rester dans les studios toute la journée ! On a pris 3 bonnes heures pour en faire le tour. Donc, on a pris le train à la gare de Euston pour nous rendre à Watford Junction. Là, nous avons pris un bus navette (sur lequel il y a un énorme stickers Harry Potter). L’aller-retour de la gare aux studios vous coutera 2,50£. De cette façon là, nous avons pu prendre un petit café après la visite, avant de rentrer tranquillement chez nous. J’avais peur que l’on soit un peu perdus, de ne pas trouver la gare, la bonne station etc. mais c’est bien indiqué donc aucune crainte là-dessus ! 

Dans la navette, un petit clip vidéo vous explique comment procéder lorsque vous arrivez aux studios. Comme nous n’avions pas nos tickets, nous avons du nous rendre aux guichets pour les retirer. Et si vous vous posez la question, oui, je les ai gardés.

Quant aux studios… Comment dire. Je n’aurais pas pu espérer mieux. Tout y est. Tout est beau. Tout est « comme dans les films ». J’avais 5 ans lorsque Harry Potter et le monde des sorciers est sorti. 15 ans pour Harry Potter et les reliques de la mort partie 2, je me souviens encore de la salle de cinéma, et le sentiment de vide lorsque le tout dernier générique se jouait devant mes yeux. La saga de mon enfance était terminé, ça m’a fait tout bizarre. Mais encore aujourd’hui, je regarde les films. Tous. Je me fais des marathons Harry Potter. J’aurais du compter combien de fois j’ai regardé chaque film. Ridicule(-us). Bref, je me disperse. Ce qui était fou, c’est de se dire que les costumes que l’on a vu, les balais, la coupe de feu, la salle commune de Gryfondor était ceux du films. Les vrais de vrais, portés par les acteurs. 

J’ai vraiment failli pleurer plusieurs fois, d’autant plus qu’ils diffusent les bandes-originales des films en fond. Immersion totale. On aurait presque pu croire qu’on allait repartir en magico-bus, mais non. Retour à la réalité un peu brutal ! 

Assez de blabla, je vous laisse avec les photos. Ah et, n’allez pas plus loin si vous avez envie de garder la surprise ! 

IMG_0886 IMG_0900 IMG_0909 IMG_0918 IMG_0919 IMG_0933 IMG_0967 IMG_0972 IMG_0982 IMG_0990 IMG_1033 IMG_1052 IMG_1070 IMG_1075 IMG_1115 IMG_1128

IMG_1136
(petit passage obligé par la butterbeer, verdict ? J’ai préféré la mousse qui est plus gourmande et sucrée que la « beer » en elle même, qui est plus un jus de pomme pétillant assez doux)

IMG_1148 IMG_1210 IMG_1219 IMG_1240 IMG_1265

Informations pratiques :

Site de réservation des billets de train : http://www.thetrainline.com/fr/

L’aller retour nous a couté environ 16£, pour la formule sans horaires fixes

Site de réservation pour les studios : https://tickets.wbstudiotour.co.uk/

Comptez 35£ pour une place adulte 

Continue Reading

Notre petit séjour à Londres !

Si vous me suivez sur Instagram (d’ailleurs, si vous ne le faites pas et que ça vous tente, le lien est ici), vous avez probablement vu que je suis partie à Londres, avec mon chéri et une amie. Sinon, voici quelques photos de mon séjour, ainsi que quelques bons plans que je me dois de vous partager ! Rendez-vous en fin d’article pour tous les liens directs.

Pour nous rendre à l’aéroport, nous avons pris la voiture mais n’ayant pas du tout envie de payer 37 mille euros le parking de l’aéroport, on a cherché une alternative. C’est ainsi que Parking Roissy Discount est entré dans notre vie. Le principe est simple, vous laissez votre voiture dans ce parking, ils vous emmène en navette à votre terminal gratuitement, et viennent vous chercher à votre retour ! Il suffit de les appeler avant de récupérer vos bagages ! J’étais un peu sceptique au début. C’était vraiment un test. Et bien je peux vous dire que je suis totalement convaincue, ils sont vraiment efficaces. Je vous le conseille à mille pour-cent. Pour y aller, nous avons choisi de prendre l’avion. Moins pratique que le train, certes, mais nettement moins cher. Pour l’aller retour, nous en avons eu pour 65€ par personne, chez EasyJet. Compagnie plutôt sympa, possibilité de mettre les cartes d’embarquements sur l’iPhone donc pas de paperasse et un seul support pour tout le monde. Vraiment pratique ! Ensuite, nous avons pris le bus (Easybus) pour nous rendre au centre ville de Londres, à Shoreditch plus particulièrement. C’était notre quartier pour quelques jours, notre petit village d’adoption temporaire. Shoreditch, parlons-en. J’ai eu un coup de coeur énorme pour cet endroit. Vivant, vibrant, en contraste total avec La City qui se situe juste à côté. Nous sommes arrivés un dimanche après-midi, en plein marché sur Brick Lane. C’était fou. De la musique partout, des graffitis, des stands appétissants, des bars à ciels ouverts, BREF. Je suis tombée en amour. Le soir, nous sommes allés mangé à Poppie’s Fish and Chips, restaurant vainqueur du National Fish & Chip Awards 2016. Et ouais les gars, le prix du meilleur F&C existe. On a vraiment bien mangé, c’était gargantuesque. (On a pris la version LARGE, ayant très faim) J’ai adoré. Petit conseil, pensez à réserver à l’avance pour manger en salle. Vous pouvez le faire sur leur site internet, très pratique ! 

IMG_1293

IMG_1291

IMG_1281

IMG_1300

IMG_1295

IMG_1282

IMG_1288

Le lundi nous avons exploré Londres. Mon homme n’y était jamais allé, donc nous avons fait le « circuit touristique » en passant par Hyde Park, Buckingham Palace, St James Park (coeur coeur sur ce parc), Trafalgar Square, Picadilly Circus, Leicester Square, Covent Garden … On a fait 15 km à pieds (non, ne chantez pas, s’il vous plait) ce jour là ! On aurait aussi aimé faire Le London Eye, le pont de la Tamise, le « concombre » mais bon, il a fallu choisir ! Ce n’est qu’une excuse pour y retourner, sorry not sorry. Le soir, nous avons mangé un burger dans un concept restaurant super chouette ! Un conteneur transformé en restaurant. Il y en a tout un tas à Shoreditch, assemblé en genre de galerie. Ce petit food conteneur s’appelle le Bukowski Grill. On a d’ailleurs bien galéré à le trouver, mais ça en valait la peine ! Le burger était muy bueno ! 

IMG_1278

IMG_1301

IMG_1290

IMG_1274

IMG_1292

IMG_1286

Le mardi était LE jour que nous attendions depuis 120 jours. Le D-Day. Le jour où nous allions visiter les studios Harry Potter. Je vous ferai un article détaillé sur cette visite, parce qu’il y a pas mal de photos et j’aimerais vous parler de la façon dont nous y sommes allés ! Pour résumé, c’était fantastique. Pour tout vous dire, j’ai failli chialer 3 fois au bout de 10 minutes seulement. C’était un rêve éveillé et je pense que quiconque qui est un peu fan de cet univers devrait visiter ces studios. Le soir, nous étions partis faire des courses et nous avons fini au salon de tatouage. Sorry not sorry BIS. Gros souvenir pour nous trois car premier tatouage. 

Mercredi, exploration again. Direction Camden ! J’ai été frappée par les façades de boutiques toutes plus WHATDA les unes que les autres. De la couleur, des dragons, des chaussures, (beaucoup) des gens tatoués, des gens pieds nus aussi. Après avoir fait la belle avenue, nous sommes arrivés à Camden Lock, mon endroit favori. Similaire au marché de Shoreditch, mais en plus impressionnant, plus alléchant, plus odorant. Nous avons hésité une bonne demie-heure avant de nous décider ! J’ai porté mon dévolu sur un assiette colombienne, composée de riz, merguez, pommes de terre, avocat, haricots, banane plantain et piment (j’ai failli mourir). Délicieux ! Le stand s’appelait Colombian Street Food. Avec un peu de recul, on a vraiment bien mangé à Londres. Et jamais pour trop cher ! Après Camden, Notting Hill. Changement d’ambiance. Là, vous y trouverez des maisons bien rangées, colorées de couleurs douces. Le quartier est plutôt calme, et les maisons vraiment mignonnes. Je vous recommande la rue St Luke’s Mew. C’était vraiment mignon. Très instagrammable. 

IMG_1279

IMG_1285

IMG_1284

IMG_1273

IMG_1271

IMG_1297

IMG_1276

IMG_1280

IMG_1287

IMG_1294

IMG_1277

IMG_1270

IMG_1289

IMG_1283

IMG_1298

IMG_1272

IMG_1299

IMG_1275

Jeudi, c’était déjà le départ. Nous en avons profité pour découvrir un peu mieux notre quartier. Notamment le Old Spitafields Market, un marché aux puces couvert où vous pouvez trouver de vraies pépites ! J’ai failli craqué mon slip sur un stand de vieilles cartes du monde, du métro etc, mais j’avais plus de sous. SNIF. L’endroit est vraiment sympa, toujours animé d’une certaine âme, une âme de bon vivant. 

Pour clore cet article, je dirai juste que je suis amoureuse. Amoureuse de cette ville, des gens qui y habitent et qui n’hésitent pas à t’aider, des gens qui sourient, des gens qui sont beaux, du métro propre et du respect dont tout le monde fait preuve là-bas. Amoureuse des gens en costard à la City, des tatoués de Camden, des jolies familles de Notting Hill… Et de Harry Potter, définitivement. ALWAYS

Liens pratiques

Parking pas cher : http://www.parkingroissydiscount.fr

Bus pour aller de l’aéroport au centre de Londres : http://www.easybus.com/fr/

Restaurant de Fish & Chips : http://poppiesfishandchips.co.uk

Meilleur burger de tous les temps : http://bukowski-grill.co.uk

En bonus, je vous laisse la petite vidéo que j’ai faite pendant notre séjour, enjoy !

 

Continue Reading

Ces choses bizarres chez moi

bizarre

Hello ! Ça vous dit d’en apprendre un peu plus sur moi ? Et si je vous parlais de mes bizarreries, mes pètes au casque, les trucs qui me caractérisent ? 

 

Pendant très longtemps, je n’aimais pas les frites. Je n’aime pas la glace, non plus. Je suis plus une mangeuse compulsive de pain que de toutes ces choses dont les enfants raffolent. 

Je suis salé. Dans le sens où lorsque j’ai faim, je pourrais manger n’importe quoi, pourvu que ce soit salé. Je ne suis pas dessert, gâteaux et compagnie mais je me damnerais pour un chili con carne ou une bonne tartiflette.

Je m’énerve toute seule. Parfois je suis énervée, agacée, irritée, pour rien. Si on me demande, je dirais que je ne sais pas pourquoi. Ce qui a le don de m’énerver encore plus. J’ai envie de crier, de taper du pied jusqu’à ce que je m’énerve un bon coup et que ça passe. Et en règle général, je finis par pleurer.

Je n’aime pas manger ce que je prépare. Souvent, je ne trouve pas bon ce que je prépare à manger. Sucré ou salé, je n’aime pas. C’est parfois assez frustrant parce qu’à la base, ça avait l’air bon. 

Mon groupe de musique préféré est islandais. Sigur Ros ou la perfection musicale. Leurs sons me font voyager, me calment, me plongent dans un je ne sais quoi qui me plait, qui me rend heureuse. 

J’ai peur de beaucoup de choses. Je suis émétophobe. J’ai la phobie du vomi et de vomir. D’ailleurs, je dis plutôt « momir ». J’ai peur des profondeurs, de me baigner dans la mer, de casser des choses auxquelles je tiens, de faire tomber des trucs dans l’eau… Ah et j’ai peur des petites bestioles aussi.

J’ai tout le temps faim. Matin, midi, après-midi, soir, soirée, nuit. Tout le temps. Je ne pense pas que ce soit de la faim, finalement… Plutôt de la gourmandise, de la non-volonté. Ma faiblesse contre la bouffe.

Je suis une bordélique non-assumée. Je n’aime pas le bordel, mais je ne peux pas m’empêcher de le faire. 

J’ai toujours une motivation extrême à réviser, jusqu’à ce qu’on arrive à l’approche des examens. Je révise toujours au dernier moment. 

J’aime la nuit. Je suis une fille de la nuit. Depuis toujours, j’adore la nuit. L’ambiance qu’elle donne aux maisons, aux rues, aux gens. C’est comme si la nuit, tout était permis. Comme si la nuit était hors du temps, hors de la vie et du train-train quotidien. J’adore être dans la voiture la nuit, rentrer chez moi quand il fait nuit, me lever le matin quand il fait nuit. Pour moi, c’est synonyme de chaleur, aussi étonnant que cela puisse paraître. 

J’aime l’hiver. C’est ma saison préférée avec l’automne. J’aime le froid et ses habits. J’aime la neige, le givre et tout ce qui a trait à l’hiver. Boire un chocolat devant un film. Mettre des collants bien chaud et un joli bonnet. Sentir l’air frais sur mon bout du nez. Rentrer chez soi bien au chaud. J’aime le calme que me prodigue les flocons qui tombent. C’est toujours avec une immense joie que j’accueille les tous premiers de la saison. Si je le pouvais, je me marierais avec l’hiver. 

J’aime les pays où il fait froid. Le Nord de la France, les pays nordiques, le Canada… Tous ces lieux m’attirent. J’ai passé une grande partie de mon enfance dans le nord de la France et c’est pour moi les deux meilleurs départements français. La cuisine, ces gens chaleureux, ces restaurants où il fleure bon la joie de vivre, la maison de ma mamie, de mon autre mamie… Ces plages de sable gris ou de galets, ce vent vivifiant… Et l’Islande, la Norvège, la Suède… Je rêve de passer la période de Noël dans un de ces pays. A bien y regarder, ces trois dernières bizarreries sont étroitement liées, non ?

 

J’espère que vous ne vous serez pas enfuis en courant et que vous m’aimerez toujours. Je vous assure, je me soigne. Un peu. 

Et vous, quelles sont vos bizarreries ?

Continue Reading

Haul american food

IMG_2293

Salut à tous ! Je suis enfin de retour sur mon blog ! youpiiiiii !!! Je vous avoue que ça m’a manqué. Je suis rentrée des Etats-Unis lundi 8 à 6:30 du matin et je commence seulement à me remettre de mes émotions. Les 10 heures de vols ont été assez éprouvantes et j’en suis encore fatiguée. Mais ça n’enlève rien au fait que j’ai passé l’un des meilleurs voyages de ma vie. Tout était PARFAIT ! J’ai passé 18 jours là-bas et je n’ai absolument aucun regret. J’ai fait un maximum de choses et je me suis ramener plein de souvenirs dont plein de trucs à manger et je vais vous montrer tout ça : c’est parti pour un HAUL nourriture des USA

Vous allez le voir, on ne mange pas que des burgers et des hot-dog là-bas. On peut manger healthy sans problèmes. Ce qui m’a le plus plu, c’est que les supermarchés sont immenses et qu’il y a des milliers de produits. J’adore faire les courses, mais alors faire les courses dans un endroit qui ne vend que des produits inconnus au bataillon, je kiffe ma mère. Pardonnez mon vocabulaire mais sérieusement, j’aime acheter des aliments que je ne connais pas. 

IMG_2298

Kraft – Macaroni & Cheese 

Ça, c’est MA découverte culinaire des Etats-Unis. C’est la première chose que j’ai mangé là-bas et c’est trop bon ! Ce sont des pâtes au cheddar, que l’on rajoute quand celles-ci sont cuites. Miam miam ! Ça n’a pas un goût très prononcé (les américains mangent assez fade en général) mais c’est vraiment agréable au palais. Ils en font plein et c’est assez connu aux states. J’ai ramené des portions individuelles pour le boulot et deux grands formats à l’effigie des Minions et de Bob l’Eponge. Bonjour, je suis un bébé.

IMG_2299

Idahoan – Butter & Herb Mashed potatoes 

Comme vous avez pu le constater, les américains rafollent des préparations déjà toutes prêtes où l’on n’a plus qu’à rajouter de l’eau, du lait ou du beurre, des oeufs… Pas grand chose quoi. Au début, j’étais assez réfractaire à ce genre de produits mais en fait, ça vous le coup de tenter ! J’ai d’abord acheté une purée aux herbes que j’ai déjà goûtée chez ma soeur (j’ai séjourné chez elle, car elle habite là-bas) et je vous assure que c’est très fameux ! On a rajouté un jaune d’oeuf pour que ce soit plus savoureux mais la purée est bien parfumée, j’aime j’aime !

Rice A Roni – Beef 

Encore une préparation toute prête mais cette fois-ci, c’est une préparation à base de riz, vermicelles, carottes et bouillon de boeuf. Il suffit de rajouter la viande ! Je ne sais pas ce que ça vaut, je n’ai pas encore testé mais je reviendrai vous donner mes impressions sur le blog ! 

Near East – Couscous Mix 

Cette préparation, je l’ai mangée récemment et c’est plutôt bon. Je m’attendais à pire. Les morceaux de brocolis ne sont pas énormissimes mais ça a un bon petit goût et ça change de la semoule de blé classique.

IMG_2300

Essential Everyday – Croutons

Pas grand chose à dire sur ce produit : ce sont des croutons. Je les ai testés, ils sont bons et bien parfumés ! Je prendrai plaisir à en déposer quelques-uns sur ma soupe. (Oui, j’aime boire de la soupe l’été, quand je n’ai pas trop faim!)

Kool-Aid – Unsweetened drink mix 

Ces petits sachets sont des préparations pour de la boisson à base de cerise ou d’orange. Idem, j’en ai déjà bu chez ma soeur et nous avons été étonnés de l’acidité du truc. Je viens de m’appercevoir en écrivant l’article que c’était écrit « unsweetened » or « sans sucres« . Bravo Nolwenn pour cette perspicacité ! Personnellement, j’adore. Mon chéri, un peu moins ou alors avec du sucre. J’essayerai celui à l’orange et je vous donnerai mon avis !

Pepperidge Farm – Goldfish Cheddar 

Ça, c’est LE truc des américains. Ils adorent ces petits gâteaux apéritifs. Les enfants en mangent au goûter ! J’aime bien, ça n’est pas ultra fort en goût mais c’est super pour l’apéro entre amis. En plus, c’est tout mimi les poissons !

Betty Crocker – Milk Chocolate Brownie Mix 

Encore un MIX mais sucré ! J’ai hâte de tester celui-ci parce que les brownies et moi, c’est un peu le big love depuis toujours. Je vais m’empresser d’essayer !

Jell-o – Black Cherry 

Oui, j’ai acheté de la gelée. Oui. Non, sans rire, mélangé à une salade de fruits, c’est très rafraîchissant ! J’avais envie de prendre celui à la cerise parce que ce n’est pas très courant ! A voir…

 

Et voilà, c’est tout pour mes petits achats culinaires et américains ! J’espère que ça vous aura fait un peu voyagé.

Et vous, vous avez déjà goûté un produit américain ?

Continue Reading

Mistigri, mon chat d’amour

mistigri

Hello tout le monde. Aujourd’hui je viens vers vous pour mon tout premier billet humeur, un vrai, cette fois-ci. Ce n’est pas avec le sourire que je vous écris cet article. Aujourd’hui, j’en ai gros sur le cœur. Je partage avec vous mon bobo, ma peine. Aujourd’hui, je mesure l’ampleur que peut avoir l’amour que je porte envers les animaux, en particulier mon chat. Mistigri. Mimi. Mon seul animal de compagnie. Je vous assure que ça n’est pas une blague. Pour vous expliquer la situation, j’ai quitté ma maison familiale en septembre 2014 pour venir faire mes études à Dijon. Je ne voyais pas ça comme un départ douloureux. Ça m’embêtait de devoir quitter ma chambre, mon cocon, mais également mon chat. Mon bébé. Je savais qu’il allait me manquer. Mais la maison dans laquelle je suis arrivée en septembre accueillait déjà un chat. Je ne le connaissais pas. J’ai appris à connaître cette petite boule de poil qui était au départ un peu craintive mais qui s’est révélé être un véritable puits d’amour. De cette manière là, je vous avoue avoir comblé le vide que m’avait laissé le fait de quitter mon chat à moi. J’avais un petit être à chérir, à prendre dans mes bras, à câliner. Mais j’ai décidé de déménager en février. Je ne me plaisais plus dans cette maison, en dépit de ce petit matou adorable.

Voilà, aujourd’hui, je me rends compte que je ne suis pas faite pour vivre sans animal de compagnie, sans mon mimi. Mon petit cœur de beurre. Penser à ses petits coups de tête qu’il me faisait quand il voulait des câlins, l’eau qui sortait de son petit museau lorsqu’il était content et ses pattes qui « pétrissaient » mon ventre ou encore sa manière de s’allonger sur moi quand je regarde la télévision me fend le cœur. Mon chat me manque. Son amour me manque. Sa façon bien à lui de me dire qu’il m’aime. Les chats sont avares en sentiment. Le mien l’est encore plus. Il n’aime pas qu’on le prenne dans ses bras et il n’aime pas non plus qu’on l’embête en dehors de la maison. Cependant, lorsqu’un chat vous donne de l’amour, il le fait vraiment. Me savoir loin de lui m’angoisse terriblement. Mon petit cœur est assez âgé, presque 14 ans. J’ai tellement peur qu’il parte sans me dire au revoir. J’ai peur de le savoir parti pour de bon, en ayant passé une année entière dans une autre maison que la sienne. Chaque fois que je rentre chez moi, je profite de chaque instant, de chaque coup de tête, de chaque regard qu’il m’adresse lorsqu’il a faim. L’amour d’un animal est quelque chose de vraiment formidable. Quelque chose de magique. L’amour d’un chat est singulier. Ça n’est pas comme celui d’un chien, c’est sûr. C’est différent. C’est tout aussi fusionnel, tout en étant plus timide. 

DSC_2351

DSC_2361

Je ne peux que vous conseiller d’aimer vos animaux de tout votre cœur, ils vous le rendront.

Continue Reading

Nouveau resto à Dijon : TEX A WAY !

restauranttexawayune-1024x576

¡Oye! ¿Qué pedo? (vous avez vu un peu comme je me la raconte…) Et non, malheureusement je ne parle pas espagnol, qui est la langue principale du Mexique ! Vous l’aurez compris, cet article va parler du Mexique. Comment ? Grâce à un nouveau resto qui vient d’ouvrir ses portes à Dijon : TEX A WAY ! Le restaurant se situe place Bossuet, à côté du centre Dauphine, à deux pas de la place Darcy. J’ai découvert cet endroit par pur hasard, le jour de son ouverture ! Nous sommes arrivés un peu tard : vers 20:30 alors que le magasin ferme à 21:00 le mardi. Je peux vous dire que ce restaurant fait maintenant partie intégrante de mes chouchous ! Et oui, même en y étant allée qu’une fois !

restauranttexaway1

Ils proposent des menus simples, très raisonnables en matière de prix. Vous avez d’un côté le menu BURRITO (25cm) à 8€ et de l’autre, le menu MUCHITO (30cm) à 9€. Moins de 10€ ! C’est fou non ? Moi j’apprécie quand une boutique ne franchit pas la barre symbolique de la dizaine d’euros. Mine de rien, à 2 personnes, on en a pour moins de 20€ (avouez, je vous impressionne). Bien entendu, vous pouvez prendre le burrito seul. Le menu se compose aussi d’une boisson sans alcool et d’un accompagnement : vous avez le choix entre nachos, coleslaw et soupe mexicaine !

restauranttexaway2

Comme je le disais, leur concept est simple et j’adore ça. On ne passe pas trois heures à savoir ce qu’on veut. C’est clair, net et précis et ça donne envie !

J’ai pris un MUCHITO au poulet, mais il n’y en avait plus. La serveuse m’a donc proposé qu’on le remplace par du bœuf. Il y avait beaucoup de monde et on nous a expliqué qu’ils n’avaient pas évalué ce qui allait être consommé ou non. C’est normal ! On ne peut pas savoir, lors du premier soir, comment va marcher le truc ! Il manquait également du riz et pour nous faire patienter, ils nous ont offert une soupe mexicaine. Alors déjà, c’était trop bon et ensuite, chapeau, ils ont déjà le réflexe « commercial », si on peut appeler ça comme ça. J’ai trouvé ça appréciable.

Venons-en à la dégustation ! En toute franchise, c’était vraiment délicieux. Ce que j’ai aimé, c’est que ça n’est pas gras DU TOUT. Les produits sont frais, le MUCHITO (qui est en fait un gros BURRITO, vous suivez toujours?) est consistant et les sauces se marient bien à l’ensemble. Mon chéri a trouvé que le sien était un peu sec. Il a pris la recette au bœuf et effectivement, il n’avait pas la sauce tomate que j’avais dans mon burrito. Cependant, il a tout mangé et a trouvé ça très bon ! ¡que chido! 

cartel
Mention spéciale à leur carte de fidélité !

 

En résumé, nous sommes sortis de ce restaurant en ayant eu une très bonne expérience ! On y retournera certainement lorsqu’il y aura moins de monde mais on y remettra les pieds, c’est sûr ! Si vous cherchez un coin sympa où vous restaurer sans payer trop cher et en mangeant BIEN et BON, je ne peux que vous conseiller d’aller y faire un tour !

Informations pratiques :

  • Ils ont une recette végétarienne

  • Ils sont ouverts le midi de 12:00 à 15:00 et le soir, du lundi au mercredi de 18:00 à 21:00 et du jeudi au samedi de 18:00 à 22:30

Et vous, vous avez des restaurants chouchous ?

Continue Reading

Une recette rapide et savoureuse

mugcake_choco_featured

Hello les gourmands ! On se retrouve dans cet article pour parler de douceur, de plaisir… bref, de chocolat ! Si vous aimez les gâteaux au chocolat mais que vous n’avez ni le temps, ni une tonne et demi d’ingrédients ou que vous n’avez tout simplement pas l’âme d’un pâtissier, cette recette est faite pour vous !

Je craque souvent pour ce dessert. Je parle bien sûr d’un mugcake au chocolat : une recette rapide qui ne nécessite qu’un mug, une petite quantité d’ingrédients et un micro-ondes. Allez, justement, c’est parti pour les ingrédients.

Il vous faudra :

  • 4 à 5 carrés de chocolat (selon le goût souhaité)
  • 20 gr. de beurre (environ 2 c. à soupe)
  • 1 œuf
  • 1 c. à soupe et ½ farine
  • 1 c. à soupe de sucre en poudre

 

recette mugcake 1

 

Place à la préparation :

  • Tout d’abord, cassez les carrés de chocolat dans votre mug. Ajoutez-y le beurre et mettez le tout au micro-ondes jusqu’à ce que le mélange soit fondu (environ 30 secondes à 1 minute selon la puissance de votre micro-ondes)
  • Mélangez le tout avec une fourchette afin d’obtenir un résultat homogène et brillant. Ajoutez l’œuf et mélangez bien.
  • Ajoutez la farine et le sucre et mélangez une dernière fois. Tout doit être parfaitement mélangé.
  • Mettez le mug au micro-ondes et laissez cuire environ 30 secondes. Il faut que la préparation gonfle, et qu’ainsi, elle monte presque aux bords du mug.


recette mugcake 2

 

Et voilà, c’est prêt ! Rapide non ? La cuisson finale dépend du résultat que vous souhaitez. Si vous désirez un gâteau mi cuit, c’est-à-dire coulant, il faut arrêter la cuisson dès que le gâteau monte. Si vous désirez un moelleux bien cuit, il faut le laisser encore un peu. Mais attention à ne pas le laisser trop longtemps, votre gâteau risque de passer de moelleux à dur comme de la pâte à sel. Personnellement, je le préfère coulant. Ça me rappelle les fois où je léchais le plat de ma maman lorsqu’elle préparait un gâteau. Que celui qui n’a jamais fait ça me jette la première pierre !

J’espère que cette petite recette vous aura plu et surtout, qu’il vous aura donné l’eau à la bouche ! N’hésitez pas à me dire si vous avez testé !

Continue Reading

Au palais des Mille et Une Nuits…

image-a-la-une

Cette semaine, c’est les vacances. Une semaine de répit. L’occasion pour moi d’aller chez mes grands-parents dans le Pas-de-Calais – département 62. J’adore aller chez eux. Tout comme j’aime aller dans le Nord de la France. J’y ai passé la plupart de mes étés étant petite. L’ambiance y est chaleureuse. Les maisons sont jolies, toutes de briques rouges bâties. On s’y sent bien. Là, vous vous demandez quel peut bien être le rapport entre ce que je raconte et le titre. J’y viens ! Ma mamie – comme beaucoup de mamies – aime nous faire plaisir. Elle est pleine de gentilles attentions qui vont d’aller acheter un ticket à gratter à cuisiner mon plat préféré. Cette fois-ci, elle nous a invités dans un restaurant tout à fait spécial. Un restaurant dans lequel nous avions l’habitude d’aller lorsque je n’avais pas encore 10 ans, mais que nous avons un peu oublié, jusqu’à maintenant.

restaurant la medina 1

Il s’agit d’un restaurant oriental, spécialisé dans le couscous, mais attention, le vrai couscous, le gargantuesque, l’inimitable, le savoureux ! La maison s’appelle La Médina et est située à Bruay-la-Buissière. Dans mes souvenirs, c’était un super restaurant. Je ne me rappelais plus de l’intérieur, la décoration … mais je savais que c’était un restaurant duquel on ressortait satisfait (et surtout rassasié). Lorsque nous sommes enfin arrivés à Bruay, je savais intuitivement où se trouvait le restaurant et lorsque nous y sommes rentrés, j’ai de suite été émerveillée. Je pense que c’est le mot approprié. La décoration est parfaite. Rien n’est laissé au hasard, tout est dans l’esprit de l’orient. De jolis lustres, des mosaïques colorées, des chaises en bois ornées de nacre…

restaurant la medina 2

On ne sait plus où regarder et pourtant, tout est de bon goût. Après avoir passé commande, nous avions hâte de manger. Je vous laisse deviner ce que l’on a pris… La table voisine a été servie. Et là, il s’est passé quelque chose de magique. La mémoire olfactive, ça vous dit quelque chose ? Et bien après près de 10 ans sans avoir mangé dans cet établissement, j’ai reconnu l’odeur de la semoule mêlée à la viande grillée et aux petits raisins servis aux côtés de la semoule. J’ai été projetée en arrière d’une force inimaginable, que seuls les souvenirs du passé peuvent invoquer.

Après quelques minutes, nous voilà servis. On nous apporte les brochettes de viande sur de grands pics, suivis des accompagnements (pois chiches, raisins blonds et purée de piment) et enfin, d’un tajine de semoule et d’un joli saladier de légumes. Ici, pas de service à l’assiette. Chacun prend la quantité de semoule ou de légume qu’il désire. Chacun construit son assiette, avec les saveurs qu’il veut y mettre. Je n’aime pas trop la sauce sur ma semoule. J’aime les légumes « tout secs » comme dit ma mère.

restaurant la medina 3

Bon, l’assiette n’est pas très jolie, mais je vous assure que l’odeur seule suffit à passer outre la présentation. J’avais pris un couscous « princier » avec une boulette orientale, une brochette de poulet et une merguez. Je me suis resservie deux fois de la semoule, et je crois que tout le monde aurait pu s’en resservir autant, tant le tajine est imposant. Ils proposent également des tajines d’agneau. Mes parents et grands-parents ont pris des desserts. La liste est longue, mais généralement, après ce que l’on venait de manger, on prend un fruit. C’est frais et ça « fait digérer » comme dirait ma mamie. Ils ont pris un ananas, à l’exception de ma mère qui a pris une pâtisserie orientale (il y a un beau choix de pâtisseries). Tout était très bon. La viande était savoureuse parce que marinée dans des épices. La semoule était fine et ne collait pas. Incomparable. Ce couscous est le meilleur que je n’ai jamais mangé.

J’oubliais ! Ils servent du thé à la menthe marocain servi dans les règles de l’art : en éloignant la théière de la tasse. De plus, comme le veut la tradition de la maison, on peut également demander à recevoir quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger sur les mains. C’est très agréable. Pour finir, le service est excellent : les serveurs sont rapides et accueillants.

Avec tout ça, on a du mal à croire que l’on est dans le Pas-de-Calais et que lorsque l’on va franchir la porte de sortie, on ne va pas croiser un chameau dans les dunes du Sahara !

Informations pratiques :

  • 442 Rue Alfred Leroy, 62700 Bruay-la-Buissière
  • Les prix vont de 15 à 35€, cela dépend du menu ou du repas choisi
  • Ils servent un couscous végétarien
  • Le restaurant a obtenu la bonne note de 4,5/5 sur Trip Advisor
Continue Reading