Mistigri, mon chat d’amour

mistigri

Hello tout le monde. Aujourd’hui je viens vers vous pour mon tout premier billet humeur, un vrai, cette fois-ci. Ce n’est pas avec le sourire que je vous écris cet article. Aujourd’hui, j’en ai gros sur le cœur. Je partage avec vous mon bobo, ma peine. Aujourd’hui, je mesure l’ampleur que peut avoir l’amour que je porte envers les animaux, en particulier mon chat. Mistigri. Mimi. Mon seul animal de compagnie. Je vous assure que ça n’est pas une blague. Pour vous expliquer la situation, j’ai quitté ma maison familiale en septembre 2014 pour venir faire mes études à Dijon. Je ne voyais pas ça comme un départ douloureux. Ça m’embêtait de devoir quitter ma chambre, mon cocon, mais également mon chat. Mon bébé. Je savais qu’il allait me manquer. Mais la maison dans laquelle je suis arrivée en septembre accueillait déjà un chat. Je ne le connaissais pas. J’ai appris à connaître cette petite boule de poil qui était au départ un peu craintive mais qui s’est révélé être un véritable puits d’amour. De cette manière là, je vous avoue avoir comblé le vide que m’avait laissé le fait de quitter mon chat à moi. J’avais un petit être à chérir, à prendre dans mes bras, à câliner. Mais j’ai décidé de déménager en février. Je ne me plaisais plus dans cette maison, en dépit de ce petit matou adorable.

Voilà, aujourd’hui, je me rends compte que je ne suis pas faite pour vivre sans animal de compagnie, sans mon mimi. Mon petit cœur de beurre. Penser à ses petits coups de tête qu’il me faisait quand il voulait des câlins, l’eau qui sortait de son petit museau lorsqu’il était content et ses pattes qui « pétrissaient » mon ventre ou encore sa manière de s’allonger sur moi quand je regarde la télévision me fend le cœur. Mon chat me manque. Son amour me manque. Sa façon bien à lui de me dire qu’il m’aime. Les chats sont avares en sentiment. Le mien l’est encore plus. Il n’aime pas qu’on le prenne dans ses bras et il n’aime pas non plus qu’on l’embête en dehors de la maison. Cependant, lorsqu’un chat vous donne de l’amour, il le fait vraiment. Me savoir loin de lui m’angoisse terriblement. Mon petit cœur est assez âgé, presque 14 ans. J’ai tellement peur qu’il parte sans me dire au revoir. J’ai peur de le savoir parti pour de bon, en ayant passé une année entière dans une autre maison que la sienne. Chaque fois que je rentre chez moi, je profite de chaque instant, de chaque coup de tête, de chaque regard qu’il m’adresse lorsqu’il a faim. L’amour d’un animal est quelque chose de vraiment formidable. Quelque chose de magique. L’amour d’un chat est singulier. Ça n’est pas comme celui d’un chien, c’est sûr. C’est différent. C’est tout aussi fusionnel, tout en étant plus timide. 

DSC_2351

DSC_2361

Je ne peux que vous conseiller d’aimer vos animaux de tout votre cœur, ils vous le rendront.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + seize =